• NB

Préparer demain, en étant juste aujourd'hui

Vous entendez souvent les professeurs de Yoga dire qu'il faut respirer comme si c'était la première fois, aborder une posture comme si c'était la première fois... et CELA vous... agace?

Le Yoga nous enseigne à vivre l'instant présent...

Mais ce n'est pas une raison pour le vivre de façon égoïste, sans se soucier des générations à venir. Préservons nos ressources pour préparer demain tout comme les fleurs à l'approche de l'automne poursuivent leur évolution en graines. Il y aura forcément un lendemain pour quelqu'un...


Pour savoir comment être juste aujourd'hui afin de préparer demain, ne devrions nous pas commencer par entrer dans une relation apaisée avec notre corps?

Et si nous arrêtions de le mettre à distance? Si nous décidions maintenant de le réinvestir sans le surinvestir?


Dédions notre pratique au plaisir de la sensorialité, laissons nous toucher par la beauté de l'expérience.

Autrement dit: ressentons chaque mouvement, chaque respiration... comme si c'était la première fois (quod erat demonstrandum), accueillons l'expérience maintenant car nous existons dans cet instant. Laissons-lui la place qui lui revient: le présent.


Arbre totem: le Saule, Salix Alba

Puisons notre inspiration chez nos ancêtres Celtes, qui considéraient que la première quinzaine de Septembre était placée sous la protection du Saule.

Partons à la rencontre de notre totem. Allons toucher son écorce rugueuse, respirer son odeur, entendre le bruissement du vent à travers ses feuilles et contempler la danse de ses branches qui s'envolent au souffle l'Eole.

Inspirons nous de la sagesse du Saule: protection, ancrage, légèreté, fluidité.

Mais restons vigilants, notre ami peut nous faire autant de bien que de mal. Certes ses propriétés anti-inflammatoires sont réputées depuis l'Antiquité, mais ne nous avisons pas de consommer de façon excessive des décoctions de son écorce... Celle-ci est riche en Salicyline, substance très proche de l'acide acétylsalicylique contenu dans l'aspirine. A consommer avec modération sur les conseils d'une personne avisée et jamais pendant les règles ou lorsqu'on suit un traitement à base d'anticoagulants et mieux vaut l'oublier pendant la grossesse.






​EK© 2020 Nam op tai - Yoga Massage - Nadège Bois