• NB

Mes hanches s'ouvriront-elles un jour?


La sédentarité et le stress poussent notre corps à se contracter et à s'enrouler vers l'avant: ce repli vers l'intérieur est un mécanisme de protection de nos organes vitaux.

Les exercices d'ouverture de hanches réalisés en Yoga contrebalancent cette fermeture énergétique.

En invitant le corps à s'exprimer pleinement dans l'ouverture, il s'agit d'améliorer l'équilibre mental...

Encore faut-il que les hanches s'ouvrent...


Abracadabra, hanche ouvre-toi!

Contrairement à ce que l'on pourrait penser, l'ouverture des hanches n'est pas qu'une question de souplesse.

Les étirements musculaires vont permettre de maintenir une bonne mobilité articulaire (notamment grâce à la circulation du liquide synovial) et de contrer certains déséquilibres liés à la sédentarité : le raccourcissement des muscles fléchisseurs de la hanche psoas -iliaque et droit antérieur.

En revanche, les étirements n'auront pas de bienfaits sur l'affaiblissement des muscles extenseurs comme le grand fessier. C'est d'ailleurs son manque de tonicité qui amène notre corps à solliciter de manière intensive les ischio-jambiers...

Muscles atrophiés, contractions musculaires , manque de tonicité... le déséquilibre apparaît et avec lui, les douleurs des hanches!



L'équilibre entre mobilité et stabilité.

L'articulation de la hanche, ou articulation coxo-fémorale, permet de relier la jambe au bassin. Les surfaces articulaires s'emboîtent parfaitement (on dit qu'elles sont congruentes): la tête du fémur se loge dans une cavité du bassin. Une capsule articulaire et des ligaments robustes maintiennent le tout, apportant donc la stabilité. Ils ne peuvent pas être modifiés puisqu'ils ne sont pas extensibles.

C'est au niveau des "stabilisateurs dynamiques" que nous avons un moyen d'action: les muscles et tendons qui entourent l'articulation peuvent être ajustés par les étirements et les renforcements.


Pendant la pratique des Asana, il s'agit de veiller à engager de manière équilibrée ces muscles (renforcer le côté faible, tout en gardant le côté fort actif), d'alterner étirement et renforcement musculaire et mobiliser l'articulation dans ses six mouvements : flexion, extension, adduction, abduction, rotation interne, rotation externe.


Quod erat demonstrandum = l'ouverture des hanches se réalisera avec le juste équilibre entre souplesse et tonicité musculaire!

​EK© 2020 Nam op tai - Yoga Massage - Nadège Bois