• NB

Makha Bucha*, un bon jour pour rappeler ce que Bouddha n'est pas

Assis en méditation, il doit affronter les pires caprices du climat posé dans un coin du jardin. Il devient pied de lampe éclairant les intérieurs de maison... quelle ironie quand on pense qu'il a passé des années à méditer pour tirer la conclusion que nous sommes notre propre lumière. Et que dire de son image imprimée sur le coussin de canapé si ce n'est que la vision pénétrante ne consiste pas à rapprocher ses parties intimes du visage de Bouddha!


Ce que Bouddha n'est pas: il n'est pas un objet de décoration.

Si vous lui offrez une place dans votre maison, son image vous rappellera que l'être humain peut transcender l'humanité. Nul besoin de devenir Bouddhiste pour autant... Simplement, soyez reconnaissants de l'énergie qu'il vous apporte... même si pour vous, il ne s'agit que d'une graine de "zénitude". Réservez lui une place en hauteur, sur une étagère ou un meuble haut, mais surtout pas au sol! Bouddha est un être éveillé, donc spirituellement supérieur... raison qui fait que vous ne pouvez pas vous asseoir sur lui, ni lui présenter vos pieds qui ont foulé le sol impur.

Offrez lui de l'encens, la flamme d'une bougie, une douce pensée ou un sourire... il vous le rendra!

Ce que Bouddha n'est pas: il n'est pas un Dieu.

Avant de devenir le Bouddha (de budh- s'éveiller) Siddhartha Gautama était un prince. Il a renoncé à ses privilèges après avoir été confronté à la souffrance humaine (maladie, vieillissement, mort). La légende raconte qu'il prit l'habit de moine et s'installa en méditation sous un Figuier (Ficus Religiosa), faisant voeu de ne pas bouger tant qu'il n'aurait pas trouvé la Vérité, c'est à dire les causes de la souffrance et les moyens pour y remédier. C'est grâce à de longues heures de méditation qu'il est parvenu à la compréhension de la nature de la souffrance humaine et qu'il trouva une voie de libération. Cette voie n'a rien de surnaturel, et elle est ouverte à tous. D'ailleurs, il n'y a pas qu'un Bouddha, car un Bouddha est une personne qui a atteint l'illumination (bodhi).

Ce que Bouddha n'est pas: il n'est pas un outil de communication.

Lui-même a insisté sur le fait qu'il n'était ni un Dieu, ni un messager de Dieu. De là à devenir un messager personnel au service du bien-être... Je me demande s'il aurait apprécié que son image figure sur les cartes de visites, flyers et packaging de boissons afin de véhiculer la "Zen attitude"... D'ailleurs, le Zen est une branche du bouddhisme Mahayana, lui même étant un courant du bouddhisme tout comme le Theravada, le Vajrayana... Mais ça, c'est une autre histoire...


* Makha Bucha, cette année le 19 février 2019, est une fête bouddhiste en hommage à l’enseignement du Bouddha, célébrée le jour de la pleine lune du 3ème mois lunaire.

​EK© 2020 Nam op tai - Yoga Massage - Nadège Bois